Publié le 12 septembre 2019

Histoire

Il y a 30 ans, le 2 décembre 1989, était inauguré « L’Espace Julien-Green » d’Andrésy, en présence du grand écrivain Julien Green, qui avait accepté avec enthousiasme de donner son nom à ce nouvel établissement socio-culturel. Depuis 30 ans, cette belle salle a vu s’y produire quelques-uns des grands plus noms du spectacle. 

L'espace Julien-Green fête ses 30 ans

Depuis 30 ans, l'espace Julien-Green a vu s’y produire quelques-uns des grands plus noms du spectacle. Ainsi, pour la seule dernière décennie, nous pouvons citer les humoristes Anne Roumanoff, Roland Magdane, Anthony Kavanagh, Smaïn, Florent Peyre, François-Xavier Demaison, Jeff Panacloc, Jarry, Olivier de Benoist, Claudia Tagbo ou Vérino ; les comédiens de théâtre Jean-Claude Brialy, Claude Gensac, Nicole Calfan, Arthur Jugnot, Vanessa Demouy, Philippe Lellouche ; mais aussi les chanteurs et musiciens  Alan Stivelle, Michel Jonasz, Sanseverino, Christophe Willem ou David Halliday ; de grands artistes du Festival Blues-sur-Seine comme Lucky Peterson, Madeleine Peyroux ou Beth Harth sans compter de nombreuses pièces de théâtre à grand succès et de nombreux spectacles pour la jeunesse. 

Qui est Julien Green ?

Auteur de nombreux romans, nouvelles et d'une autobiographie ainsi que d'un monumental journal, Julien Green né le 6 septembre 1900, était un mythe littéraire vivant. Citoyen américain et écrivain français, il a poursuivi discrètement pendant trois-quarts de siècle une œuvre autobiographique habitée par le désir de vérité et la lutte entre la foi et la chair. Académicien, intronisé dans la Pléiade de son vivant, traduit dans des dizaines de langues, du Polonais au Japonais, Julien Green pratiquait modestie et simplicité. Hors du temps, n'ayant pas suivi les modes, il a poursuivi une œuvre immense publiée en huit volumes dans la célèbre collection de La Pléiade. Son Journal commencé en 1919 est le plus long journal publié et sans doute jamais écrit à ce jour.

Jusqu'aux derniers jours, il a travaillé à cette œuvre  monumentale. Julien Green a abordé tous les genres - romans, nouvelles, théâtre, essais, journal et contes pour enfants -, et avait même publié ses photographies, un art qu'il pratiqua très jeune, dès 1920. Dans un de ses romans autobiographiques, "Partir avant le Jour",  Julien Green revient sur ses souvenirs d'enfance à Andrésy... Un village qu'il appréciait tant...